Familles Rurales Moselle : ne comptez pas sur eux !

logo familles rurales moselle
(Pour le vivre mieux, vous repasserez)

familles rurales 5 Rue des Étangs 57420 Solgne

Chez Familles Rurales, il est tout à fait admis de laisser une personne de 92 ans être reléguée dans un lit d’appoint vétuste et branlant, dans une pièce mal isolée et mal chauffée, la tête près de la fenêtre en hiver, le nez dans le séchoir et les vêtements humides.

Sa chambre et son lit conjugal ; celui dans lequel elle dort depuis plus de 50 ans, et dans lequel dormait avec elle son mari ? Occupés par sa petite-fille et son conjoint ; lui clandestin en situation irrégulière, au vu et au su de tous.

Familles Rurales n’en a cure, et estime que tout va pour le mieux. Que puisque cette dame, sous la menace d’une petite fille furibarde et d’un homme dans la force de l’âge, leur dit d'une voix mal assurée qu’ « on y dort très bien » ; alors cela suffit à clore le dossier malgré toutes les évidences d’un problème irrésolu.

La situation dure depuis plus de 3 mois, et il y a fort à parier qu’elle durera encore longtemps puisque les deux squatteurs ne sont pas prêts de trouver un appartement à eux, et qu’ils n’en montrent de toute façon pas le désir, préférant sans doute compter sur une sorte de viager non-officiel fait aux dépens de l’aïeule désarmée et esseulée.

Ne soyez pas fiers, Familles Rurales, de vos services. Il ne suffit pas de laver une vieille dame de temps à autre, tout en laissant son appartement dans la crasse et la poussière, et de s’installer à boire son café pour estimer qu’on s’est occupé d’elle correctement. C’est quand les problèmes arrivent que l’on peut jauger de la qualité d’une personne ou d’une institution.
Le problème est là, et vous ne vous en occupez pas. Visiblement, vous vous en lavez les mains.

La solidarité s’arrête là où les véritables contraintes commencent.
Mais pas avec moi. Moi, son fils, je vais donc me battre, seul, pour lui restituer son bien. Sans vous et sans votre aide.

Mesdames et messieurs de Familles Rurales, 5 Rue des Étangs, 57420 Solgne, je ne vous salue pas.

familles rurales 5 Rue des Étangs 57420 Solgne familles rurales solgne

Elle passé sa vie a tenter de survivre à la bêtise des hommes ; a traversé la guerre d'Espagne et fui le fascisme de Franco ; elle a vécu au Maroc puis en Algérie qu'elle a dû fuir de nouveau sous les menaces du FLN ; et aujourd'hui qu'elle est au crépuscule de sa vie, elle est une fois encore dépossédée de son bien ; du peu qu'elle possède ; de sa chambre et de son lit, sans que personne n'y trouve rien à redire ; et surtout pas les assistantes sociales ni les aides ménagères de Familles Rurales Solgne pour qui tout est normal.
RAS ! circulez, y a rien à voir. Solidarité ? Connaît pas.


Ici sa véritable chambre, occupée depuis l'automne dernier par sa petite-fille colérique et son amant.